• Le tennis de table lance un appel aux jeunes

    Les trois cadets en fin de saison dernière, Titouan Gustin, Lucas Tallin et Paolo Pellan attendent du renfort.

    Depuis jeudi soir la section tennis de table de l'amicale laïque a repris en douceur le rythme des entraînements à la halle du Porzou.

    L'association de bénévoles, présidée par Ludovic Lancien, est particulièrement investie dans la formation des jeunes qui a été créée lors de la saison 1964-1965. Au cours de ces décennies le club a compté jusqu'à 120 joueurs dans les années 70-80 et des équipes à tous les niveaux départementaux.

    L'équipe fanion a évolué au plus haut niveau en Régionale 2. Depuis 50 ans les structures du club permettent du jeune (à partir de 10 ans) au vétéran (40 ans et plus), à chaque adhérent de jouer en compétition ou en loisir. Le joueur peut se jouer des rebonds de la petite balle orange à son rythme et selon ses capacités, mais toujours avec beaucoup de plaisir.

    Le club espère, en ce début de saison qui s'annonce, recruter suffisamment de jeunes afin de leur permettre de poursuivre sur la belle trajectoire des saisons précédentes. En effet, après avoir entamé la saison passée avec 10 cadets le club a terminé la saison avec quatre jeunes qui ont tout de même réussi à s'imposer en D2 pour la seconde année consécutive.

    Mais faute d'un effectif conséquent le club ne pourra faire évoluer son élite en D1. Un appel est donc lancé aux 12-17 ans pour partager de bons moments et nourrir des rêves de victoires. Au regard de leurs résultats certains cadets vont ainsi intégrer l'effectif senior.

    La saison n'est pas encore officiellement entamée que déjà les seniors participeront d'ici la fin du mois aux tournois de Loctudy, Fouesnant et Douarnenez.

    Cette année encore le club propose un créneau loisirs le dimanche de 9 h 30 à 12 h. « On n'exige pas de condition physique particulière. Cela vient avec la pratique. Par contre, cette activité dominicale permet de travailler la dextérité sur des gestes aussi importants que le service coupé lifté. Cela permet aux retraités de conserver une certaine agilité et de la souplesse. Quant aux jeunes, c'est l'occasion de développer la synchronisation des gestes », explique un animateur.

    Pour l'heure, la cinquantaine d'adhérents se retrouvera à la réunion de rentrée prévue le 27 août, à 18 h, au local de la halle aux sports du Porzou. Le public, quant à lui, pourra rencontrer les responsables techniques du club lors du carrefour des associations prévu le 3 septembre au Porzou.

    Ouest France Concarneau - Vendredi 19 Août 2016

    ____________________ 

    Le tennis de table renforce sa filière jeune

     

    Le tennis de table séduit nombre de jeunes.

    Président de l'amicale laïque, Gaby Rouat a plutôt le sourire face aux tables bien garnies de la halle des sports du Porzou.

    « La filière jeune se renforce avec de nouveaux inscrits et porte désormais à une quinzaine d'éléments l'effectif du groupe. Les débutants et les plus aguerris sont répartis en deux groupes, ce qui permet aux nouvelles recrues de prendre doucement leurs marques. Nous avons intégré 9 nouveaux jeunes de 10 à 13 ans », explique Gaby Rouat, le président.

    Ce dernier, en compagnie de Jean-Luc Gustin, encadre le créneau du mercredi de 17 h 45 à 19 h spécialement dédié aux enfants dès le primaire. La formation des jeunes est complétée, le jeudi soir de 19 h à 20 h 30, par l'intervention d'un joueur expérimenté de Langolen.
    Quant aux adultes, ils ont la possibilité de poursuivre leur entraînement jusqu'à 22 h. Ce renfort de jeunes permet au club d'aligner en championnat départemental une équipe junior, benjamine et minime.
    De quoi ravir le président Gaby Rouat qui pratique le tennis de table depuis un demi-siècle. « J'avais 10 ans lorsque j'ai débuté à l'amicale laïque de Lanriec au terme d'un séjour en colonie de vacances à Saint Dié dans les Vosges. Gilbert le Bris, notre moniteur avait eu l'idée d'organiser un tournoi de tennis de table, se rappelle le président du club. J'ai franchi les différentes phases jusqu'à la finale que j'ai disputée et perdu face à son frère, Jean. Ce fut un déclic et c'est de cette manière que j'ai frappé mes premières balles à la rentrée scolaire de septembre sans jamais lâcher la raquette en 50 ans », se souvient-il. Informations : tarif à l'année : 90 € (enfant), 100 € (adulte).
     
    Ouest France Concarneau - Mardi 4 Octobre 2016 

    ____________________ 

    Une tranche de ping-pong loisir le dimanche 

    Il est toujours possible de rejoindre le sympathique groupe des pongistes.

    La planète ping-pong de l'amicale laïque n'est pas seulement accessible aux jeunes débordant d'énergie. Si les diverses équipes cadettes se distinguent en championnat départemental, les adultes, pour leur part, disposent d'un créneau qui leur donne l'occasion de décompresser après une semaine de travail.

    Le dimanche, à partir de 9 h 30 jusqu'à midi, ils sont ainsi une vingtaine d'adhérents à se retrouver à la salle aux sports du Porzou dans le cadre d'une activité de ping détente. Ce moment 100 % loisir est ouvert à tous, de 10 à plus de 70 ans., que l'on soit ou pas adepte de la petite raquette depuis des années. Aucun enjeu en perspective, excepté celui de s'amuser et de se défouler lors de parties amicales entre anciens et jeunes. Les seniors forment également l'ossature de ce groupe, auquel se mêlent des compétiteurs. Une manière d'entretenir la souplesse du poignet entre deux compétitions.L'accès au ping loisir n'exige pas de condition physique particulière qui se bonifiera avec la pratique. Par contre, cette activité dominicale permet de travailler la dextérité sur des gestes aussi importants que le service coupé lifté. Une excellente occasion pour les retraités de conserver une certaine agilité et de la souplesse.
     
    Ouest France Concarneau - Jeudi 3 Novembre 2016

    ____________________ 

    L'entraînement particulier des pongistes

    L'art de rouler un service n'a plus de secret pour les juniors.

    Le point de rendez-vous fixé à la halle du Porzou leur permet de confronter leur jeune expérience à celle des anciens qui ont eu le privilège, voilà 50 ans, à l'instar du président Gaby Rouat, de découvrir ce sport par le truchement du député Gilbert le Bris.

    Si l'ambiance est sérieuse, la dizaine de jeunes potaches qui domptent à merveille la balle orange sait également se détendre car tous n'ont pas l'optique de suivre le chemin des compétitions. « Mon père et mon frère qui sont membres du club m'ont donné le virus du tennis de table. Depuis maintenant deux ans, je m'entraîne avec les gars qui eux, pour la plupart, se destinent à la compétition. Cela ne me dérange pas d'être l'unique fille du groupe », souligne Joyce Delanney, 12 ans.

    Préparation aux compétitions

    A ses côtés, les membres de l'équipe cadette-junior comptent des fidèles qui assureront la relève des anciens qui évoluent en régionale. « Depuis cinq ans je pratique le tennis de table et jamais je n'ai été tenté de changer d'activité sportive. Ici c'est un peu comme une famille,explique Dylan Maurand, 13 ans, dont l'équipe après avoir remporté le championnat de D1 la saison passée, rêve à présent du haut de tableau en départementale 3. En plus, on bénéficie d'un entraînement particulier grâce à la présence de Frédéric Pennec qui, depuis l'an dernier, nous propose un entraînement dans le cadre de la préparation aux compétitions. Lors des épreuves de championnat nous bénéficions aiussi du précieux soutien de François qui nous apprend à ne pas craquer et à rester fort psychologiquement. C'est en quelque sorte notre coach mental ».Le groupe de jeunes toujours prompt à la rigolade accueillerait bien volontiers d'autres adolescents, afin d'assurer une plus grande couverture des matchs de championnat.
     
    Ouest France Concarneau - Mercredi 9 Novembre 2016

    ____________________ 

    Lucas, valeur montante du tennis de table

    En toute décontraction, Lucas Tallin prépare la fin de saison.

    « Depuis la rentrée, j'appartiens à la section sportive de badminton du lycée. Nous formons une équipe de quatre gars qui s'est imposée mercredi dernier lors du championnat du Finistère. À présent, de belles perspectives s'ouvrent à notre équipe », assure avec aplomb le sociétaire de la section tennis de table de l'Amicale laïque.

    Garder les jeunes

    Après trois saisons, il s'est littéralement épanoui au sein d'un groupe qui allie l'ambition de briller en compétition tout en partageant l'idée que l'on peut s'amuser autour de la table. « Au départ, je pratiquais le football puis, un été, j'ai découvert un intérêt pour le tennis de table après avoir disputé quelques parties en compagnie de mes copains, évoque le capitaine de l'équipe des quatre joueurs qui évolue en départementale 2. Cela m'a donné envie de me perfectionner et c'est de cette manière que j'ai rejoint la joyeuse équipe de l'Amicale laïque. »

    L'objectif des dirigeants est de favoriser l'amalgame entre les joueurs adultes de l'équipe fanion et les juniors qui ont la possibilité de disputer des matchs officiels. La section tennis de table peut se réjouir de disposer de la grande régularité de ses jeunes aux entraînements et d'une fiabilité des effectifs d'une saison sur l'autre.

    Éviter le départ des jeunes joueurs impliqués dans un projet collectif est aujourd'hui le leitmotiv des clubs.

    Désormais les juniors vont participer en douceur à quelques compétitions au sein de l'équipe D4. « Mais nous avons également pour ambition de monter en D1 d'ici la fin de saison, en avril. Un objectif qui nous a échappé à la fin de la première partie de championnat après avoir terminé ex aequo avec Douarnenez qui présentait un goal-average avantageux », éclaire Lucas Tallin que l'on devrait certainement voir évoluer d'ici quelques saisons au plus haut niveau du club.

    Ouest France Concarneau - Lundi 23 Janvier 2017 

    ____________________ 

    Le ping-pong détente, c'est le dimanche

    Toutes les générations se retrouvent le dimanche matin au Porzou.

    Depuis deux saisons, la section tennis de table de l'amicale laïque propose un créneau loisir le dimanche matin au Porzou.

    Tous les dimanches, de 9h30 h à 12h, jeunes néophytes et retraités, de 10 à 70 ans, se retrouvent autour de la table dans l'enceinte de la halle du Porzou. Ils sont une vingtaine de participants à jauger leurs capacités d'anticipation.

    Entretenir la souplesse

    « J'ai pratiqué le tennis de table dans ma jeunesse avant de me décider, voilà quatre ans, à reprendre cette activité en mode loisir. Auparavant je privilégiais le volley et le tennis, mais cela devenait trop exigeant au niveau des articulations. Le tennis de table en loisir offre la possibilité d'entretenir la souplesse sans forcer, comme en compétition. Même si entre nous on ne se prive pas pour disputer des parties où l'on a à coeur de faire monter le score », s'amuse un alerte retraité.

    Aucune condition physique particulière n'est exigée. Cela vient avec la pratique. En revanche, cette activité dominicale permet de travailler la dextérité sur des gestes aussi importants que le service coupé lifté. Si le mode loisir permet aux retraités de conserver une certaine agilité et de la souplesse, il donne aux jeunes l'opportunité de développer la synchronisation des gestes. Ce rendez-vous favorise les rencontres entre joueurs des clubs voisins qui ne disposent pas d'un créneau dominical aussi favorable. Il est toujours possible de rejoindre l'équipage des pongistes.

    Ouest France Concarneau - Vendredi 3 Mars 2017

    ____________________

    Le tennis de table veut créer une équipe féminine 

    Autre sujet de préoccupation pour le club, l'équipe jeunes qui doit être encouragée dans sa progression avec, peut-être, l'aide d'un nouveau challenge.

    La fin de saison se profile pour les pongistes de l'amicale laïque. Son président, Ludovic Lancien veut élargir la représentation des femmes lau sein du club.

    La fin de saison se profile et le président, Ludovic Lancien, ne manque pas de projets, avec notamment une plus grande ouverture faite aux femmes, largement sous-représentées au sein du club.

    « En championnat senior traditionnel, une seule femme est engagée au sein de nos cinq équipes. Le Finistère, il faut l'admettre, a du mal à développer le tennis de table féminin. Excepté à Brest et sur le bassin de Quimper, les autres clubs, comme le nôtre, ont des difficultés à recruter en haut niveau. Des projets existent au sein du comité pour créer une dynamique mais faute d'encadrement, on ne peut pas s'aligner », regrette le président.

    Malgré divers appels lancés à l'attention du public féminin aucune équipe n'a pu être constituée. Depuis la création de la section il y a un demi-siècle, l'effectif féminin n'a jamais excédé les cinq unités. « Aujourd'hui sur 50 adhérents, elles sont seulement deux. Pourtant le rugby, le handball et maintenant le football disposent d'équipes sur Concarneau. Autant dire qu'il y a du travail à accomplir. Il suffirait de 4-5 femmes pour créer une équipe capable de défendre les couleurs du club en compétition au niveau départemental », précise Ludovic Lancien.

    Aux portes des 16e de finales

    L'assemblée générale de la semaine prochaine ne devrait pas manquer d'évoquer ce sujet, tout comme celui des performances des jeunes. « Nous évoquerons notamment le projet d'un nouveau challenge afin de préparer l'avenir du club et de pérenniser les fruits engrangés par la progression de cette équipe junior qui termine en milieu de tableau du championnat de D2. Titouan Gustin termine 2e du critérium individuel départemental et échoue, en duo avec Fanch Hélias, aux portes des 16e de finales du championnat à Lesneven », se félicite Ludovic Lancien.

    Depuis quelques saisons la filière jeune, après avoir connu des saisons moribondes, a repris du poil de la bête et s'est imposée comme un adversaire sérieux. « Cette trajectoire on la doit au travail de Philippe Bailleux qui a monté un projet en intégrant un encadrement dirigé. Une action amplifiée, cette saison, par son remplaçant Frédéric Pennec », souligne le président.

    Le club souhaiterait également que la mairie améliore le parc matériel de la salle d'entraînement du Porzou. « Des améliorations qui serviraient à toutes les associations », précise Ludovic Lancien.

     

    Vendredi 19 mai, à 18 h 30, assemblée générale à la halle aux sports.

    Ouest France Concarneau - Mercredi 10 Mai 2017

    ____________________

    Tennis de table : des effectifs stables 

    Ludovic Lancien, président; Guy Barré, secrétaire; Pierre Yves Hénaff, trésorier.

    La section « tennis de table » de l'Amicale laïque a stabilisé ses effectifs. Pas moins de 52 pongistes dont de nombreux jeunes se retrouvent, chaque semaine, à la halle des sports du Porzou pour taper dans la petite balle blanche. Le club a engagé, cette saison, sept équipes évoluant au niveau départemental. Les meilleurs pongistes de Concarneau évoluaient en D3.

    Accession à la D2 manquée de peu


    Deuxièmes de leur championnat derrière le Cap-Sizun, ils ont raté de peu la montée. À la rentrée prochaine, ils retrouveront leurs copains de la D4 qui ont réussi à se hisser tout en haut du tableau de leur poule. « Plusieurs juniors évolueront, l'an prochain, dans les groupes seniors », a souligné, samedi, le président Ludovic Lancien, lors de l'assemblée générale.

    Un entraîneur diplômé


    C'est forcément un « plus » pour la section concarnoise : un entraîneur diplômé a encadré, toute l'année, les jeunes joueurs. « Frédéric Pennec est intervenu, le jeudi soir, durant une heure et demie », a indiqué, le dirigeant satisfait. « Nos groupes de juniors le retrouveront après l'été ». Côté projets, les responsables associatifs envisagent d'investir dans un robot spécialisé dans la projection de balles : « Du matériel très utile pour les entraînements individuels », assurent-ils. 

    Contact : Tél. 06.23.88.09.39 ; www.concarneautennisdetable.fr

    Le Télégramme Concarneau - Mercredi 24 Mai 2017

    ____________________

    La fête du ping clôt la saison du tennis de table 

    Ludovic Lancien, à gauche, attend beaucoup de la saison prochaine.

    Au terme d'une saison close par l'assemblée générale il y a 15 jours, la section de tennis de table de l'amicale laïque s'est retrouvée samedi après-midi autour d'un ultime rendez-vous avant de remiser raquette et balle jaune au placard jusqu'à la rentrée de septembre. La fête du ping, qui s'est déroulée à la halle du Porzou, a permis à la cinquantaine de membres de la section de se disputer une série de matchs au cours desquels les jeunes ont su démontrer à quel point le club pouvait compter sur eux. Parmi les sujets qui vont certainement occuper, dès la rentrée, l'esprit du bureau présidé par Ludovic Lancien demeurera celui de la création d'une équipe féminine. Une mission guère évidente, mais que les dirigeants ont à coeur de mettre en oeuvre afin d'inviter le public féminin de l'agglomération de Concarneau à participer aux compétitions de départementale. Les agapes festives ont clôturé cette traditionnelle journée au cours de laquelle la nostalgie des rencontres de l'hiver a émaillé les échanges. 

    Ouest France Concarneau - Mardi 6 Juin 2017